Accueil ] Plan ] Contact ] Livre d'or ]
Remonter ] Pic Carlit ] Rulhe ] [ La Gardelle ] Carlit 2000 ] Pic de Turguilla ] Etang bleu ] Dent d'Orlu ] Les Pessons ] Picot ] Ludines ] Soularac ] Bassies ] Garbet ] Pic de Bassiès ] Pic de la Rouge ]

 

Les étangs de la Gardelle (Septembre 1999)

Cet automne, avec mes parents, je suis montée aux étangs de la Gardelle.

Savez-vous où cela se trouve ?

C'est dans la vallée de Vicdessos. Il faut aller jusqu'au barrage de Soulcem et continuer la piste qui longe le lac. Vous arrivez devant un "petit village" d'orrys.

Question : Qu'est-ce qu'un orry ?

Après avoir visité quelques orrys, on s'est préparé pour la randonnée. Comme on partait pour la journée, il fallait prévoir de la nourriture, de l'eau et quelques habits.

Le temps promettait d'être beau, mais en montagne, cela peut changer trés vite, alors il faut être prudent et prévoir des vêtements chauds.

Le départ de cette balade est assez raide, le milieu de cette balade est encore plus raide et la fin de cette balade monte beaucoup, beaucoup, beaucoup...

Mais cet effort a été récompensé par de jolis paysages. A cette altitude (entre 1600 et 2600m) il n'y a pas d'arbres, mais les couleurs de l'herbe sont très jolies : jaune, orangé, parfois marron avec des restes de vert. Les feuilles de myrtillers donnaient des touches vives de rouge-orangé. En plus, j'ai pu grappiller des myrtilles miam miam miam, j'adore ça et c'est plein de vitamines.

Au milieu de la balade encore plus raide, on a découvert le premier lac, de couleur verte. On a fait une petite pause goûter, mais le vent était assez froid. Un peu plus loin, un deuxième étang, nettement plus grand est de couleur bleu marine et les montagnes s'y reflètent.

Au troisième étang, c'est là que j'ai réussi à faire mon premier ricochet. J'en ai tellement fait qu'ils doivent ricocher encore !

Après les ricochets, il a fallu songer au retour. Comme on ne pouvait pas faire de boucle, on est revenu par le même endroit. Sur le chemin du retour, nous avons rencontré des chasseurs. C'est peut-être pour ça qu nous n'avons pas aperçu d'izards. Les pauvres, ils pensent que tous les humains sont méchants et ils se cachent.

Les chasseurs avaient un chien qui apparemment préférait notre compagnie car il nous a raccompagné jusqu'à la voiture. En redescendant, je me suis assise à coté d'un "troupeau" de girolles. Maman en a fait une bonne omelette.

Arrivés à la voiture, j'avais de la fatigue plein mes jambes, des myrtilles dans mon ventre et de jolis paysages dans ma tête.


Accueil ] Remonter ]

 Pour toute question ou remarque concernant ce site Web, envoyez un email à
 Dernière modification : 27 novembre 2002  

Classement de sites - Inscrivez le vôtre! Hit-Parade